samedi 30 novembre 2013

L'alimentation en eau potable de la base Alfred Faure

L'eau qui est consommée et utilisée quotidiennement par les Crozétiens, provient d'une petite rivière située à 1km au sud de la base Alfred Faure.


Un barrage a été construit sur ce cours d'eau afin de créer une petite retenue dans laquelle l'eau est puisée avant d'être acheminée sur la base.

Vue du barrage et de la retenue d'eau - Photo Ronald LE CHAPELAIN
L'eau, après le captage, passe par des puits de décantation. Elle est ensuite refoulée par des pompes d'une puissance électrique de 5,5 KW  d'un  débit théorique de 3,55 m3/h.
Les pompes sont utilisée en alternance tous les mois afin de préserver leur durée de vie.

Une des deux pompes à eau - Photo Serge FUSTER
Le réseau qui achemine l'eau du barrage vers la base, long de 1 km, est doublé (un tuyau "hiver" enterré et un tuyau "été").

Le tuyau qui achemine l'eau du barrage à la base - Photo Serge FUSTER
Une fois arrivée sur la base, l'eau est stockée dans un château d'eau, doté d'un réservoir d'une capacité de 25m3.

Le château d'eau - Photo Serge FUSTER
Elle  descend ensuite du réservoir par gravitation et elle est mise sous pression à 3.5 bars par deux sur-presseurs. Ces derniers fonctionnent en cascade avec une vessie tampon de 300 litres pour obtenir une pression constante dans le réseau quelque soit la consommation de la base.
Pour assurer sa pureté, l'eau passe dans un premier filtre à sable (charge neutre et silex) puis dans un second filtre calibré de 25 microns (type chaussette).
Elle subit enfin un traitement UV avant de partir dans le réseau de la base .

Le dispositif de filtration et la vessie tampon de 300l - Photo Serge FUSTER
Cette installation nécessite un entretien et une maintenance régulière par le plombier et le "chaud/froid" de la base.
Chaque mois, le barrage est vidé pour être nettoyé.

Nicolas P. nettoie au jet les rochers en amont du barrage - Photo Serge FUSTER
Les rochers en amont sont débarrassés de la boue ferrugineuse qui s'est déposée et le fond de la retenue d'eau est brossé.

Ronald L. nettoie le fond de la retenue d'eau - Photo Serge FUSTER
La dalle de béton du fond de la retenue d'eau est également rénovée par l'équipe "infrastructures" lorsque des fissures apparaissent.

Tout ce dispositif permet au Crozetiens de disposer d'une eau de qualité en abondance. Les analyses effectuées chaque année permettent d'en contrôler et d'en confirmer l'excellence.

2 commentaires:

JPD a dit…

Encore un article fort intéressant, merci !

Mais pourquoi vos collègues de Saint-Paul et des Kerguelen ne suivent-ils pas votre exemple ?

Le site du chef de district de Crozet - Serge FUSTER a dit…

Je pense qu'ils ont le même type de système à Kerguelen.
Par contre, il n'y a pas de rivière à Amsterdam et l'eau de pluie est récupérée dans de grands réservoirs souples.